Imprimer cette page | English

Évaluation

Teach in Ontario

De manière traditionnelle, l’évaluation comporte des tests et des examens à la fin d’une étape. Les élèves ont alors l’occasion de démontrer leurs connaissances, après quoi ils obtiennent une note ou un rang basé sur la réussite de leur évaluation. C’est ce qu’on appelle l’évaluation des connaissances, laquelle est complétée lorsque l’enseignement et l’apprentissage sont terminés. Idéalement, l’évaluation doit mesurer les connaissances et informer l’enseignant de la compréhension des élèves face à l’apprentissage. De plus, elle sert à souligner les écarts à combler, s’il y en a. Munis de ces informations, l’enseignant et les élèves sont donc en mesure de prendre des décisions éclairées pour progresser.

Ce type d’évaluation est appelée l’évaluation sommative. Elle se présente sous forme de test ou d’examen à la fin d’une étape ou d’un cours. Elle peut aussi prendre la forme de tests normalisés, telles les évaluations de l’OQRE (Office de la qualité et de la responsabilité en éducation), présentés aux élèves des niveaux 3, 6, 9 et 10. Les évaluations sommatives sont utiles pour évaluer des programmes, des curriculums ou le placement d’un élève, mais elles ne permettent pas d’évaluer son rendement scolaire par rapport à la classe, à un moment suffisamment opportun pour adapter l’enseignement. C’est plutôt l’évaluation formative qui satisfait ce besoin.

L’évaluation formative est une évaluation axée sur l’apprentissage. Elle fait partie du processus d’enseignement et les élèves s’y soumettent régulièrement pendant une étape ou un cours. Elle peut être formelle (interrogation écrite) ou informelle (observation) et elle fournit des renseignements concernant la compréhension d’un élève par rapport à l’enseignement qu’il reçoit. Soumise régulièrement, elle permet de recueillir de l’information à temps pour adapter l’enseignement. Si certains élèves éprouvent des difficultés de compréhension, l’enseignant peut redresser la situation immédiatement. L’évaluation formative doit être enseignée sous forme d’assistance professionnelle, comme un entraîneur de basketball enseigne une nouvelle habileté à un groupe d’élèves. Un entraîneur efficace :

Cette évaluation cohérente, suivie d’objectifs clairement définis, permet à l’élève de comprendre les gains acquis et de se concentrer sur les étapes subséquentes. Cela a pour résultat d’améliorer le rendement scolaire. Ce même processus se retrouve dans les cours de musique et de dessin. Voilà ce qu’on appelle l’évaluation formative. Ce processus réussit également dans d’autres domaines et constitue un aspect important de l’enseignement efficace.

L’évaluation des élèves, effectuée de façon régulière et utilisée pour adapter l’enseignement, peut se concrétiser de différentes façons :

Ce ne sont ici que quelques exemples de stratégie d’évaluation formative qui vous aideront à adapter votre enseignement. Nous vous invitons à consulter la section des ressources utiles pour obtenir plus de renseignements sur ce sujet.

Un autre aspect important consiste à faire participer l’élève dans le processus d’évaluation, afin d’assurer l’efficacité de l’évaluation formative. En effet, les élèves doivent avoir contribué au développement des objectifs et des critères d’évaluation pour bien comprendre le but d’un devoir. Lorsqu’ils participent à la définition des critères d’évaluation, ils sont mieux placés pour prendre la responsabilité de bien comprendre l’auto-évaluation et la réflexion. Ils peuvent aussi fournir des renseignements importants en tant qu’évaluateurs de leurs pairs.

Pour toute discussion d’évaluation, il ne faut pas oublier l’évaluation du talent, laquelle prend forme au début de l’enseignement et du cycle d’apprentissage. Elle fournit d’importants renseignements au sujet des acquis, du niveau de compétence et des besoins que présentent les élèves face à cette nouvelle occasion d’apprentissage. Ces renseignements serviront à :

L’évaluation du talent peut être effectuée par des moyens formels ou informels. Elle comprend notamment des tests, des questionnaires, des pré-tests ou des outils formels d’évaluation. L’évaluation informelle, quant à elle, peut être obtenue par le moyen d’observation du travail en action (devoirs à la maison, pratique en classe, tenue d’un journal de bord, etc.), des techniques efficaces de questionnement visant à déterminer le niveau de connaissances d’un concept ou encore des devoirs visant à acquérir certaines habiletés. Les renseignements obtenus par ce type d’évaluation devraient être utilisés pour ajuster l’enseignement aux niveaux d’habileté des élèves.

Les enseignants efficaces reconnaissent l’importance de l’évaluation comme outil diagnostique, un instrument qui permet d’adapter l’enseignement et d’évaluer le rendement scolaire. Dans le cadre de l’enseignement, les besoins des élèves ne peuvent être tous satisfaits sans utiliser ce type d’évaluation sur une base régulière.

Section précédente
Exemple de leçons